Les composants de la société Nicomatic sur Mars !

Fidèle participant aux événements First Connection, la société Nicomatic mise en avant sur le magazine "Le Décolletage et Industrie" N°249 de mai/juin 2016

Vu et lu dans le magazine Le Décolletage et Industrie N°249 de mai/juin 2016

"Des composants chablaisiens sur la planète Mars

La sonde TGO (Trace Gas Orbiter) doit se place en orbite autour de Mars en octobre prochain. Ci-dessous, le connecteur CMM de Nicomatic utilisés dans des interconnexions de circuits imprimés d’un module de TGO.

Après la Lune, c’est sur Mars que vont se retrouver des connecteurs fabriqués par Nicomatic, une entreprise de Bons-en-Chablais.

Le 14 mars dernier, la mission ExoMars décollait de la base de lancement de Baïkonour, au Kazakhstan. Le but de cette mission menée par l’agence spatiale européenne et l’agence spatiale fédérale russe : trouver des traces de vie sur Mars.


A destination de Mars a été envoyée une sonde qui doit se placer en orbite autour de la planète rouge en octobre prochain. Et à l’intérieur de cette sonde se trouve un appareil dont l’objectif est de détecter la présence d’eau, de méthane et d’une grande variété de constituants de l’atmosphère. Bref la présence de vie. Un appareil notamment composé de connecteurs fabriqués par Nicomatic, une entreprise de Bons-en-Chablais. « Nos connecteurs ont pu résoudre des problématiques liées à l’encombrement et au poids dans le module électronique, indique Tatyana Collomb, responsable de secteur et du projet chez Nicomatic. L’isolant qui ne dégaze pas et la fiabilité de contact de nos connecteurs ont été à l’origine du choix d’utilisation dans l’espace. » En clair, Nicomatic est capable de fabriquer des connecteurs très petits (quelques millimètres) mais aussi très performants. De même, c’est un plastique très particulier qui est utilisé pour isoler le connecteur. Un plastique capable de résister à l’environnement particulièrement hostile qu’est l’espace (températures, vibrations, chocs…), un savoir-faire propre à l’entreprise bonsoise.


Des connecteurs

relativement standards

Ce n’est pas la première fois que des composants chablaisiens sont envoyés dans l’espace. Le 14 décembre 2014, le petit robot chinois Yutu (lapin de jade en mandarin) se posait sur la lune. Dans ce petit robot, des connecteurs Nicomatic. Des connecteurs qui avaient alors été spécifiquement créés pour ce robot, ce qui n’est pas le cas pour ExoMars où sont utilisés des connecteurs relativement standards. Le choix de Nicomatic pour cette seconde mission dans l’univers n’est d’ailleurs pas lié à la première mais à une conférence que Nicomatic avait tenue en Russie en 2012 sur le thème de la miniaturisation dans l’espace.


La phase scientifique de la mission ExoMars doit s’achever en 2022."

Amélie Lécoyer

Posts Récents
Actualités de nos participants
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

 

First Connection - 8 rue la fontaine 92120 Montrouge - Tel. : +33 (0)1 49 12 44 79 - Email : info@firstconnection.fr 

SARL au capital de 20 000 € - 499 079 440 RCS Nanterre - NAF 741G

  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon